garbage, box, waste

Et si on s’intéressait au zéro déchet ?

A côté des tendances durables comme le bio et le naturel, le mouvement du zéro déchet fait aussi couler beaucoup d’encre. Mais c’est quoi, concrètement, le zéro déchet ? Peut-on vraiment être 100% zéro déchet ? Intéressons-nous à ce sujet qui suscite l’engouement .

Que signifie le zéro déchet ?

Emballages, appareils électriques, vieux vêtements, la planète croule sous les déchets en tout genre. Ce qui pose de graves problèmes environnementaux.

Le zéro déchet est une démarche qui consiste à réduire sa production de déchets au maximum pour aider la planète à souffler. Ce nouveau style de vie répond à des sociétés de plus en plus sensibilisées à la cause environnementale et à la surconsommation. Ils souhaitent consommer différemment surtout de façon plus durable.

Les 5 R du zéro déchet

Les 5R du Zéro Déchet

Le zéro déchet se base sur cinq règles que l’on appelle les 5R :

  1. Refuser : Refuser toutes les choses inutiles qui vont finir à la poubelle.
  2. Réduire : Adopter un mode de vie plus minimaliste en achetant que le strict nécessaire. Achetez moins mais mieux.
  3. Réutiliser : Donner une seconde vie à nos objets en les réparant ou en leur donnant une autre fonction.
  4. Recycler : Si vous ne pouvez pas refuser, réparer ou réutiliser un objet, il faut alors le recycler.
  5. Rendre à la terre : Composter nos déchets organiques pour en faire de l’engrais et l’utiliser pour notre jardin par exemple.

Le mouvement

“Le meilleur déchet, c’est celui qu’on ne produit pas.” C’est la devise du style de vie zéro déchet qui compte de plus en plus d’adeptes.

Et c’est Bea Johnson, une française installée aux Etats Unis et passionnée de minimalisme, qui a rendu célèbre ce mode de vie auprès du grand public en 2008. Elle en a même fait un livre “Zero Waste” qui a eu un succès fulgurant.

Depuis le mouvement a fait du chemin. Il est adopté de plus en plus par des personnes se recentrer sur l’essentiel tout en luttant contre la pollution environnementale. Comme un retour en arrière en adoptant les réflexes écologiques et minimalistes de nos parents et grands-parents.

Produire zéro déchet est impossible, ne serait-ce que par tous les détritus générés pour la production d’un objet avant qu’il arrive chez nous. Mais c’est un objectif dont on peut se rapprocher.

Chaque geste compte et chacun de nous peut contribuer à la préservation de la planète. Alors parlez du zéro déchet autour de vous (proches, amis collègue) et partagez cet article sur les réseaux sociaux 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.